CENI : le remplacement d’une commissaire suscite la colère. - Renaissance FM
Accueil » Actualités » CENI : le remplacement d’une commissaire suscite la colère.
Mr-kebe

CENI : le remplacement d’une commissaire suscite la colère.

A peine entamé, le processus d’organisation des élections locales suscite déjà du bruit au sein de la classe politique Guinéenne. En effet, l’UFDG a récusé la commissaire de la CENI chargée de mettre en place les démembrements de l’institution électorale à Pita.

Ce sont plusieurs partis d’opposition dont l’UFR, le PEDN, les NFD et le PGRP, qui ont été choqués par la décision de la CENI remplaçant Hadja Ramatoulaye Bah commissaire chargée d’installer les démembrements  de la CENI, dans les préfectures de Pita et Dalaba.

Leur colère est due au fait que cette décision est intervenue après que la commission électorale a reçu un courrier d’un responsable de l’UFDG à Pita, demandant le remplacement de la commissaire en question.

Explications, de Mouctar Diallo (président des NFD) « nous avons eu la perception, que la CENI n’a pas agi conformément à la loi dans le cadre de l’indépendance. Un parti politique, qui qu’il soit, n’a pas droit d’influencer les décisions de la CENI dans le cadre du processus électoral ».

C’est cette position justement, que ces partis politiques sont allés exprimer à la CENI et lui demander des explications sur sa décision « le président de la CENI, les autres membres du bureau, nous ont fait comprendre que l’acte, qu’ils ont posé changeant la commissaire de la CENI en question, n’est nullement dictée ou influencée par le courrier, qui leur a été envoyé par ce responsable de l’UFDG à Pita. Ils ont agi d’abord dans l’intérêt de la commissaire en question pour assurer sa sécurité. Deuxièmement, c’est pour que le processus de mise en place de ces démembrements se passe dans les meilleures conditions ».

Des explications qui semblent avoir convaincu les acteurs politiques, qui sont repartis visiblement rassurer.

renaissancefmredaction@gmail.com +  224 622 70 05 51

À propos Renaissancefm

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*